Promotion économique du Canton du Jura
Promotion économique du Canton du Jura
Jura.chPromotion économique du Canton du Jura

Les entreprises technologiques suisses continuent de regarder vers l'Est

Swiss Center China Octobre 2019

La Chine (y compris Hongkong) est le plus grand marché de produits suisses dans le segment des instruments de précision, des montres, des bijoux, des produits pharmaceutiques et chimiques. Découvrez comment les entreprises suisses telles que Sonceboz SA et le Groupe Fraisa cherchent à tirer profit de la soif de la Chine en matière de haute technologie et de grande précision.

Au premier semestre de 2019, les exportations suisses vers la Chine et Hongkong ont augmenté de 4% par rapport à l'exercice précédent, pour atteindre un volume de 9,3 milliards de francs suisses. Les instruments de précision, les montres et les bijoux en ont été le secteur le plus performant, avec une croissance de 8,2%, pour un total de 4,3 milliards de francs suisses. « La Chine et Hongkong représentent le plus grand marché mondial pour les produits suisses de ce segment », déclare M. Nicolas Musy, délégué du Conseil directeur de Swiss Centers China, un organisme à but non lucratif qui entend abaisser les barrières pour les entreprises suisses entrant sur le marché asiatique.

Alors que les exportations de bijoux en Chine et à Hongkong ont progressé de 25% à 1,3 milliard de francs et que les exportations de montres ont stagné à un niveau élevé (+ 0,3%, 2,37 milliards), celles d’instruments de précision ont augmenté de 9,6% pour culminer à 592 millions. Les autres secteurs ont également enregisté de bonnes performances : les exportations suisses de produits pharmaceutiques et de produits chimiques en Chine et à Hongkong ont progressé de 4% pour atteindre un volume de 2,8 milliards de francs suisses.

Une pleine confiance envers la Chine
Selon le dernier sondage « Swiss Business in China », les entreprises suisses en Chine sont très confiantes : 76% des dirigeants d'entreprises suisses s'attendent à des ventes « plus élevées » ou « nettement plus élevées » en 2019 par rapport à 2018. L'une des raisons de cet optimisme est l’économie chinoise en mutation. Grâce à la croissance rapide de la classe moyenne et à ses besoins, les acteurs économiques se concentrent sur les équipements de haute technologie pour développer des produits à haute valeur ajoutée, sur l’importation de biens de consommation de qualité ainsi que sur un secteur de services de plus en plus sophistiqués. « Les entreprises suisses innovent et peuvent fournir les produits dont la Chine a besoin. Elles sont particulièrement fortes en matière de technologie de pointe, d’automatisation et de biens de consommation de qualité. À titre d'exemple, les ventes en ligne progressent de plus de 20% par an. Les équipements et les services modernes et automatisés d'entreposage et de logistique doivent, entre autres, répondre à ces exigences », explique M. Zhen Xiao, directeur exécutif de Swiss Centers China. M. Nicolas Musy ajoute : « Avec des salaires et des coûts en augmentation chaque année, l'automatisation, des équipements performants et une production sans gaspillage, autant de domaines dans lesquels la Suisse excelle, deviennent le nec plus ultra de tous les producteurs chinois. Parallèlement, le fort développement de la classe moyenne supérieure stimule la demande d'importations de biens de luxe et de qualité, deux atouts de la Suisse. Il est important de réaliser que la croissance est supérieure dans ces secteurs avancés et à haute qualité, où la plupart des entreprises suisses sont actives, à la croissance moyenne du PIB. »

Partage d'expériences et de ressources
Sonceboz SA

Sonceboz a mis un pied Chine avec un employé basé en Shanghai dès Juin 2013. « Grâce à cela nous avons pu améliorer notre notoriété sur place et se faire connaître. Cela nous a permis ensuite de gagner des premiers projets locaux et de profiter de l’incroyable dynamisme du marché » confère M. Raffard, Directeur du développement commerciale en Asie. « La compétition est rude, raison pour laquelle il est absolument nécessaire de présenter des valeurs supérieures à celle de la concurrence pour apporter un avantage concurrentiel durable à nos clients qui deviennent de plus en plus exigeants » relève M. Raffard. Il souligne également que « Les sociétés suisses proposent des produits à fortes valeurs technologiques dans des domaines différents de ceux des sociétés chinoises ». Pour Sonceboz, le Swiss Centers China fut un réel point d’appui pour la Chine explique M. Raffard : « Leur support, notamment pour les activités RH, nous a permis de nous concentrer sur les activités opérationnelles» ainsi que « la connaissance des spécificités locales était un élément fondateur ».

Le Groupe Fraisa
Spécialisée en outils de coupe, est l'une des nombreuses entreprises suisses performantes sur ce marché. Il a ouvert son premier bureau de représentation à Shanghai en 2011. « En 2018, nous avons enregistré une entreprise à 100% étrangère. Au cours des quatre prochaines années, nous prévoyons une croissance annuelle de 30% », a déclaré M. Joe Liu, directeur général de Fraisa Chine. Selon M. Liu, le principal moteur de la croissance chinoise est la modernisation et la réforme de l’industrie grâce au programme « Made in China 2025 », qui entend passer d’une industrie à forte intensité de main-d’œuvre à un modèle axé sur l’ingénierie. « Cela confère aux entreprises suisses, avec leurs produits innovants et leur savoir-faire, un grand potentiel dans divers domaines, allant des technologies de l'information et de l'aérospatiale à la médecine, en passant par l'intelligence artificielle », explique M. Liu. Comme il est courant pour les PME de partager des ressources et d’apprendre les unes des autres, une plateforme comme le Swiss Centers China peut revêtir une importance capitale. M. Liu : « Avec un tel réseau, les entreprises ont les moyens de se développer plus rapidement en échangeant leurs expériences et leurs ressources. »

À propos du Swiss Centers China (SCC)
Fondé en 2000, le Swiss Centers China est une organisation sino-suisse, issue d’un partenariat public-privé et à but non lucratif. Il est de loin le plus important regroupement d'entreprises suisses en Asie. Avec cinq entités situées sur la dynamique côte Est chinoise (Shanghai et Tianjin), le SCC offre non seulement des bureaux virtuels et instantanés, ainsi que des ateliers et des salles d'exposition clé en main, mais soutient également ses membres dans leurs relations avec les instances gouvernementales, le transfert de technologies et met à disposition son large réseau d'experts. Il a soutenu plus de 300 entreprises en Chine, aussi bien des PME que des grandes entreprises. Parmi celles-ci, les experts du Swiss Centers ont participé au lancement de 30 sociétés de production et de plus de 50 bureaux commerciaux pour des entreprises suisses. Le Swiss Centers mène également des enquêtes et des expertises sur les opportunités d’affaires et les défis commerciaux en Chine, et favorise en même temps la marque Swiss Made et la Suisse en tant que pays d'innovation et leader industriel.

Votre contact

Swiss Centers China
Aline Ballaman-Garibian                                                                                                                  Directrice générale
aline.ballaman@swisscenters.org
T en Suisse + 41 79 772 63 15
T en Chine + 86 137 640 12 950

Swiss Centers China-logo

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques et d’optimisation. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.